Formation des demandeurs d’emploi en 2012, situation et perspectives

FORMATION DES DEMANDEURS D’EMPLOI EN 2012, SITUATION ET PERSPECTIVES

Aujourd’hui ?

A l’heure où la France a franchi le seuil des 3 millions de chômeurs (+ 8% sur 1 an) ou en est la formation des demandeurs d’emploi ?

Les différents dispositifs de financement des formations mis en place par Pôle Emploi (l’Aide Individuelle à la Formation – AIF – en particulier) nous ont permis en 2011 de former d’avantage de demandeurs d’emploi qu’en 2010, même si le nombre de dossiers traités reste extrêmement marginal dans l’activité de notre organisme.

Nous avons noté une hausse considérable des financements acceptés sur le dernier trimestre de l’année 2011.

Selon nos stagiaires et les retours des conseillers Pôle Emploi avec qui nous étions en lien, l’enveloppe formation avait été trop peu mobilisée sur les trois premiers trimestres, si bien que Pôle Emploi a « ouvert les vannes » en fin d’année et les demandes de formation ont donc été financées de manière plus massive.

Déjà en 2010, Selon le rapport DARES * ( paru en mars 2012) , plus de 600 000 demandeurs d’emploi sont entrés en formation, soit 15 % de plus qu’en 2009.

Ces stagiaires ont suivi plus de 680 000 formations, ce qui correspond à une hausse de 17 % du nombre de stages effectués.

Pourtant, selon le rapport de Jean-Marie Marx, (paru en janvier 2010), sur 44% de demandeurs d’emploi qui sollicitent une formation en entretien, 16% seulement obtiennent une prescription, et 7% effectuent une formation dans les six mois. Si bien que les dispositifs de formation professionnelle bénéficient davantage aux salariés en emploi qu’aux chômeurs.

Le graphique ci-contre indique l’évolution des formations salariés/demandeurs d’emploi depuis 2004.

Vouloir se former quand on est au chômage reste un parcours du combattant, c’est en tout cas le ressenti que nous avons chez Evolution.

La complexité des dispositifs existants mixée à la situation particulière du demandeur d’emploi demandent temps et patience pour en comprendre les rouages.

 

 

 

Dispositifs de financement qui peuvent être mobilisés : Chômage et formation : connaitre ses droits.

Un trop grand nombre des demandes de formation qui nous parviennent restent sans suite, dans la plupart des cas pour des raisons budgétaires.

Le montant des prises en charge des formations est déterminé au cas par cas.

Dans le cadre de la portabilité du DIF, le montant est plafonné à 1500 € et à 15 € HT/heure dans un dispositif type CSP(Contrat de Sécurisation Professionnelle).

Une fois le CSP accepté, les demandeurs d’emploi qui avaient imaginé un sérieux coup de pouce en terme de formation, sont vite confrontés à la réalité de ces prises en charges dérisoires. 1500 € peuvent permettre de répondre à certains besoins de formation, notamment en bureautique ou PAO. Mais 15 €/heure ? Peut-on envisager l’accès à des formations de qualité avec un tel budget ?

Ces Maigres financements n’ouvrent malheureusement pas les portes de formations visant une maîtrise concrète et opérationnelle, dispensée par un professionnel de la pédagogie et de l’animation.

Zoom sur la qualité des formations chez EVOLUTION :

  La qualité chez EVOLUTION

Quand il s’agit d’orienter les chômeurs, les agents Pôle emploi eux-mêmes ont parfois des difficultés à s’y retrouver. Marc Picquette, le directeur de l’orientation et de la formation à Pôle emploi reconnaissait dans un rapport du Sénat que les conseillers doivent monter en compétences. C’est peu dire !
Malheureusement les conseillers ne sont pas ou trop peu formés pour répondre correctement aux demandeurs d’emploi, d’où leurs difficultés à mener à bien leurs missions.

Et demain ?

La grande conférence  sociale des 9 et 10 juillet ouvre plusieurs chantiers sur la formation professionnelle.

Un plan d’urgence en faveur de la formation des demandeurs d’emploi prévu dans le plan d’action “pourra notamment s’appuyer sur la prochaine convention entre l’État et le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) pour la période 2013-2015”.

La feuille de route “formation” prévoit également d’effectuer un bilan “du service public de l’orientation à l’automne 2012”, qui devrait nourrir la réflexion sur cette thématique dans le cadre du nouvel acte de la décentralisation, les régions réclamant en effet le pilotage de la chaîne orientation/formation/emploi.

En effet, en plus de Pôle Emploi, de l’état et des Opca, les Régions s’impliquent de plus en plus dans le financement des formations pour les chômeurs.

Vous êtes demandeur d’emploi mais Pôle emploi a refusé de financer votre projet de formation ? D’autres possibilités de prise en charge s’offrent à vous. Tour d’horizon des aides à solliciter.

Que penser de tout cela ?

Il est indéniable que l’on peut faire mieux, et même beaucoup mieux, en matière de formation des chômeurs.

Une insertion dans l’emploi réussie passe par une orientation efficace.

Actuellement, on en est loin…. Il est donc indispensable de redonner aux conseillers Pôle emploi leur fonction d’origine : l’écoute, le conseil et l’accompagnement des demandeurs d’emploi vers une formation répondant à leurs besoins et aux attentes des entreprises. Il est également indispensable de mobiliser les fonds correspondant aux tarifs réels des formations.

L’expérience démontre que les bonnes intentions du gouvernement depuis plusieurs années sont rarement suivies de faits et d’effets.

A trop parler des moyens, on en oublie l’objectif et le fond…

Virginie SZEFEROWICZ

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *