Les nouveaux sites internet d’Evolution

Chez Evolution, Sylvain Dépré a la double casquette : formateur en technologies Web, PAO, CAO et Webmaster des sites Evolution. Le nouveau site semble plaire à nos clients et nos visiteurs, voyons en détails le travail avec son architecte :

sylvainSylvain tu as refait le site d’Evolution, simple relooking ou refonte totale ?

C’est une refonte totale. Après quelques années de service, un relooking visuel était clairement nécessaire. Mais tout comme les goûts et les couleurs, les techniques de développement évoluent également. Je ne me voyais pas retapisser avec une nouvelle interface alors que derrière la façade se trouvait un moteur de 2CV des années 2000 (Je n’aurai jamais cru pouvoir écrire cela un jour).La technologie avançant indubitablement, il fallait quelque chose de plus solide, de plus ludique. Passer à une architecture plus flexible, offrant plus de solutions, aussi bien techniques que visuelles, et élargissant le champ des possibles.

Quelles sont toutes les technos que tu as utilisées pour ce site ?

Contrairement à une commande pour un client, concevoir un site internet pour sa propre société offre d’indéniables avantages. Cela permet de se frotter à de nouvelles techniques et solutions.L’uniformisation et la puissance des machines aidant. La part des scripts exécutés sur le poste clients prennent de plus ne plus de place. C’était l’occasion d’approfondir mes connaissances en Jquery/Ajax et de tester de nouvelles choses.

Cela m’a également permis d’évaluer quelques framework, notamment Symfony et Bootstrap. J’ai finalement opté pour Bootstrap. C’est son côté visuel m’a séduit et je savais qu’il serait amplement suffisant.

Il y a également « Font Awesome » qui est intégré dans le site. J’en avais assez de devoir passer par Photoshop pour ajouter un icone afin de donner plus d’impact au visuel. Font Awesome n’est certes pas une bibliothèque d’icônes gigantesques mais pour un site corporate, elle offre les visuels les plus courants.

Enfin, j’ai intégré la police Google Electrolize qui change des classique polices web. Cette police est implacable pour un client, leurs chartes graphiques m’en empêcheraient. Tout le monde à l’air de l’apprécier car elle reflète bien notre activité de formation en informatique.

La plus belle découverte technique que tu aies faite lors de cette réalisation ?

Le vrai Responsive… Pour une fois qu’un système sensé te faire gagner du temps en évitant de multiplier les tests sur tous les supports fonctionne bien, je ne pouvais qu’adhérer. J’ai d’ailleurs écrit un petit article à ce sujet, je vous invite à aller y jeter un œil pour ceux qui ne connaisse pas ce terme et ses conséquences.

Qu’est ce qui t’a posé le plus de problème ?

Access ! Mais ce n’est pas une nouveauté, cela avait déjà été le cas pour la version précédente. J’ai eu mon lot de surprises « habituelles » et comme toujours, avec David nous avons dû nous triturer un peu les meninges pour résoudre ou contourner les problèmes.
Si vous voulais lier une base de données Access avec un site dynamique en php appelez-nous ! On a de l’expérience à revendre J.

 Au départ, et en comparaison à mon expérience dans la téléphonie mobile, je pensais que structurer un site « réellement Responsive » me poserai beaucoup de soucis.

Je m’inquiétais pour rien, car Bootstrap m’a offert toute les clés, sans effort. Une fois la logique de la partition comprise, il ne me suffisait plus qu’à écrire et toutes les briques s’enchevêtrai parfaitement les unes dans les autres.

capture_site_evolutionPeux-tu nous donner les grandes étapes pour cette réalisation ?

La première étape était de sélectionner les technos. Comme expliqué précédemment, j’avais une assez large liberté, ce n’est pas pour autant qu’il fallait tirer dans tous les sens au risque d’avoir un amoncellement de surenchères technologies non maîtrisées. Un peu comme quand vous utilisez trop les filtres Photoshop.

La seconde mission : Restructurer le référencement naturel des pages. Que cela soit en termes de titres, de contenus, de mots clés ou de récritures d’url. Rien de bien nouveau la dedans, si ce n’est une architecture plus flexible dans les mises à jour pour nous.
La nouveauté provient de l’intégration des extraits enrichis et des données structurées. Chose simple et courante, sauf que nos amis de Google ont eu la bonne idée de changer les règles du jeu en plein développement…

La dernière grosse étape a été de créer le site richesses humaines en m’appuyant sur l’architecture du site de formation informatique.
Sur le papier tout avait été conçu pour que je puisse très facilement adapter le site. Et bien c’est ce qui s’est passé ! Créer le site Richesses humaines a été d’une facilité déconcertante, la gestion des univers du code a dû être ajouté à la base de données access et hop ! Le tour était joué. Un seul code source ! Deux sites internet !

Un dernier mot pour conclure ?

le code finira par devenir « has been »

Les sites Formation informatique et Richesses Humaines sont en route. Leurs architectures est suffisamment ouverte pour qu’on y ajoute toutes les idées les plus farfelues les unes que les autres. Comme toujours le design, tout comme le code finira par devenir « has been », c’est triste ! Mais en même temps, c’est qu’il sera temps de s’atteler à un nouveau site tout beau tout neuf et de découvrir de nouvelles choses.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *